vendredi 31 juillet 2015

4 mois






4 mois que tu partages notre vie. Que tu es là, avec nous. "Pour de vrai".

Tu n'as pas changé ma vie. Tu l'as embellie, Martin.

Chaque jour, j'observe avec attention chacun de tes petits progrès. Je te prends en photo pour ne pas oublier. Ne pas oublier qu'un jour tu as été une minuscule chose. Car oui, on oublie. Je me replonge déjà dans les photos du mois de mars, et tout mon corps vacille. Littéralement.

Lorsque tu me regardes dans les yeux, c'est comme si plein de sucre pétillant se collait partout sur mon cœur. Le temps s'arrête.

Je ne vais pas, ici, te dire que je t'aime.
Je préfère te le dire tout à l'heure, lorsque tu seras dans mes bras, ta tête dans mon cou tout chaud, et ta petite main dans mes cheveux. Là, je te le chuchoterai à l'oreille. Et le temps s'arrêtera à nouveau.

Alors quand on me demande si je ne m'ennuie "pas trop" pendant ce petit congé de maman, je réponds que non.
Que je pourrais encore rester des semaines comme ça. à te regarder me regarder.

La vie est courte. Le temps passe vite.

Mais là, tout de suite, maintenant, le temps est comme suspendu.



Alice Mc Cloud

2 commentaires:

Caroline Gilson a dit…

Ca me fait penser à la chanson de Zazie... "Tu m'as mis dans le coeur, une boule à facettes, un p'tit moteur que rien n'arrête"

Alice Mc Cloud a dit…

<3